Le frelon asiatique : qui est-il et comment l'éliminer ?

Catégories : Guêpes et frelons , Insectes

Frelon asiatique

Le frelon asiatique, vous en avez entendu parler, mais quelle est la différence avec un frelon européen et surtout comment se protéger de cet insecte volant que l’on dit si agressif ?

Comment reconnaître le frelon asiatique ?

Le frelon asiatique, ou vespa velutina, se démarque des autres insectes de la famille des hyménoptères par ses pattes jaunes qui lui ont d’ailleurs donné son deuxième petit nom : frelon à pattes jaunes. Histoire de compliquer la donne, cet insecte existe en 7 sous-espèces et 6 variétés. Il aime se dorer la pilule dans des milieux tempérés à subtropicaux mais s’est aussi introduit en France depuis une petite dizaine d’années. Venant des montagnes de Chine, il n’est pas effrayé par le climat européen et colonise notre continent peu à peu.

Frelon asiatique

Où se cache le frelon asiatique ?

Nid de frelons asiatiques

C’est par le Lot-et-Garonne que le frelon asiatique s’est introduit en France en 2006. Il a aussi été repéré en Aquitaine cette même année. Depuis, il colonise peu à peu le Sud-ouest de la France et se déploie vers le Nord et l’Ouest. Sa progression est de 100 km par an et on enregistre sa présence dans une cinquantaine de départements, soit plus de 50% du territoire métropolitain.

Il vit en bande et en nid qu’il construit au printemps dans les arbres le plus souvent à plusieurs mètres de hauteur mais aussi près du sol. Ils peuvent être très imposants : jusqu’à atteindre 1,20 m de haut ! Des nids à ne surtout pas approcher quand ils sont de cette taille car ils peuvent renfermer jusqu’à 6 000 individus ! Adaptable, il lui arrive d’élire domicile sur des aménagements urbains, sous les toits et dans les cheminées.

Le frelon asiatique est-il dangereux pour l'Homme ?

En pratique, le frelon asiatique n’est pas plus dangereux que son voisin européen. Cependant, son aiguillon est plus long (5 millimètres environ) : il va piquer la peau plus profondément et est capable de traverser des matières plus épaisses comme des bottes en caoutchouc. Il est également capable de propulser son venin à distance. Bien qu’il en injecte autant qu’une abeille, ses piqûres peuvent provoquer une grande douleur chez ses victimes.

Le risque survient en cas d’allergie ou de piqûre sur les muqueuses qui peuvent enfler et couper la respiration. La victime doit alors être prise en charge par les secours le plus rapidement possible. La bonne nouvelle, c’est que le frelon asiatique n’attaque pas sur un coup de tête : il devient agressif si on le dérange ou que l’on devient menaçant sur son territoire. Il peut alors rameuter ses acolytes pour attaquer.

Le frelon asiatique est tenace à l’attaque. N’importe quel hyménoptère attaquera s’il se sent menacé ou si son nid est mis en péril. Mais, contrairement au frelon européen qui, après une première attaque, s’enfuira pour revenir une fois le danger passé, le frelon asiatique ne lâche pas le terrain d’un pouce, jusqu’à ce que l’ « agresseur » recule ou qu’il n’y ait plus un seul frelon vivant pour défendre le nid. Ceci explique pourquoi le frelon asiatique peut attaquer à répétition et à plusieurs, une méthode moins notable chez les autres hyménoptères.

Le frelon asiatique est-il dangereux pour l’environnement ?

Le frelon asiatique est surtout une menace pour les autres hyménoptères et en particulier les abeilles. Redoutable ennemi des ruchers, le Vespa velutina est un prédateur féroce qui peut détruire 20 à 30 % d’une colonie d’abeilles domestiques après une seule attaque. Un vrai fléau pour les apiculteurs. D’autant qu’aujourd’hui en Europe, il n’existe pas de prédateurs ou de régulateurs naturels du frelon asiatique.

Comment se protéger du frelon asiatique ?

Oubliez papier tue-mouche, pièges et autres subterfuges. Avec le frelon asiatique, seule la destruction semble être efficace. Pour éradiquer un nid, il vaut mieux s’y prendre à la tombée de la nuit lorsque les frelons ne volent plus. Revêtez alors une combinaison couvrante et partez à la recherche du nid. Celui-ci peut se dissimuler dans une fissure de mur, sous la toiture… Une fois trouvé, bouchez-le et passez à l’action.

Pour éviter d’aller vous confronter de trop près aux frelons, utilisez un aérosol contre les nids de guêpes et frelons longue portée, afin de détruire un nid à distance.

Quand les frelons jouent à cache-cache et avec nos nerfs, un aérosol contre les nids de guêpes et frelons à base de mousse permettra de se faufiler dans les endroits difficiles d’accès. 

Retrouvez les produits contre les frelons sur cette page.

Livraison gratuite
à partir de 50€
Livraison sous
3 jours ouvrés
Paiement
sécurisé
Des experts
à votre écoute